© Ville de Grande-Synthe

Interpellé par les associations qui aident les exilés, le maire de Grande-Synthe leur répond sur Delta FM. Martial Beyaert a proposé à la Préfecture un accueil pour la nuit, durant cette période hivernale. Mais il ne veut pas travailler seul, il veut le concours de l’Etat. La Préfecture qui préfère pour l’instant les mises à l’abri.

Martial Beyaert veut travailler avec l’Etat, que Grande-Synthe ne soit pas toute seule, comme au moment du camp de la Linière ou lors de l’ouverture du gymnase du Moulin :

X
X