Depuis plusieurs semaines, le camp de la Linière est saturé, avec quelques 1300 migrants, qui sont obligés de dormir dans les cuisines du camp, faute de places (© Delta FM)

Le préfet de la région vient d’évoquer à la presse les gros chantiers de l’année 2017 pour le Dunkerquois. Et notamment la sécurisation du camp de Grande-Synthe. Michel Lalande l’assure, l’Etat sera là pour sécuriser le camp de la Linière, la question n’est pas de savoir s’il doit y avoir un camp ou pas, mais bien sa sécurisation pour les réfugiés et pour les riverains. Le préfet qui répond aussi au maire Damien Carême. Contrairement à ce que dit l’élu synthois, il n’y a pas saturation des CAO, les centres vont continuer à accueillir des migrants.

Interrogé par Delta FM, le préfet assure que l’Etat veillera à la sécurité du camp. Il répond aussi au maire de Grande-Synthe, sur le nombre de place dans les centres d’accueil, l’un des conséquences de l’engorgement du camp de Grande-Synthe pour Damien Carême. Non, les CAO ne sont pas pleins. Le préfet, Michel Lalande :

X
X