© Image archives 2016 ©DeltaFM

Des places en centre d’accueil et d’orientation sont débloquées pour les migrants de la Linière. Un premier bus est parti ce midi, au départ du gymnase Victor Hugo. A son bord, 69 réfugiés qui ont accepté de prendre la direction d’un CAO dans la région : à Douai, Aniche et Laon. Au total, 1100 personnes ont été prises en charge dans 4 gymnases du Dunkerquois.

Les départs s’effectuent sur la base du volontariat, aucun recours à la force n’est envisagé, mais depuis l’incendie, les migrants se laissent plus facilement convaincre de partir pour Eric Etienne, le Sous-Préfet de Dunkerque.

Certains réfugiés sont toujours recherchés par les autorités. Les départs doivent s’accélérer car dès la fin de la semaine, les gymnases doivent être libérés.

Néanmoins, la situation n’est pas si contrôlée que cela:

X
X