Un mois après son installation, le camp de réfugiés de la Linière à Grande-Synthe s’organise (© C. Frémin - Delta FM)

Un mois après son installation, la vie à l’intérieur du camp de réfugiés à Grande-Synthe s’organise. Plusieurs services viennent d’être lancés, comme un centre culturel pour les enfants, un espace juridique, pour aider les familles à trouver une solution à plus long terme. 1 320 personnes vivent sur l’installation de la Linière. Les associations ont encore besoin d’aide. Si vous voulez les aider, rendez-vous directement à l’accueil du camp, situé au niveau du rond-point, à la sortie de l’A16. Vous pouvez également vous rapprocher d’Utopia 56, via son site Internet.

Ce week-end, une première naissance a eu lieu sur place. Enfin l’accouchement s’est terminé à la polyclinique, mais le travail a débuté à l’intérieur du camp. Les associations sont maintenant mieux organisées, elles peuvent travailler plus en aval avec les familles. Des familles qui fuient la guerre et qui retrouvent à Grande-Synthe un peu de paix… Reportage :

X
X