A Grande-Synthe, le gymnase qui accueille les migrants ne fermera pas le 1er avril. Malgré la fin de la trêve hivernale, la mairie a annoncé que la structure continuerait à accueillir les réfugiés qui le souhaitent. Ils sont actuellement environs 300 à y dormir au chaud. Une solution provisoire puisque le maire, Damien Carême, réclame toujours à l’Etat l’ouverture de plusieurs centres d’accueil provisoire sur le littoral. La porte lui est pour l’instant fermée par le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb.

Au total, 2 000 personnes sont passées par le gymnase grand-synthois, il n’en reste que 300 aujourd’hui. Pour Damien Carême, l’Etat doit agir. L’élu gardera le gymnase ouvert, temporairement :

Notez qu’aucun incident ne s’est produit depuis l’ouverture du gymnase aux réfugiés, il y a plusieurs mois de cela.

X
X