Depuis le démantèlement de la jungle de Calais et l’incendie du camp de la Linière, les réfugiés sont nombreux sur place, dans des camps de fortune autour du lac du Puythouck, environ 200 personnes dans des conditions précaires. Le maire de Grande-Synthe réclamait l’aide de l’Etat pour trouver une solution. Et après, l’ouverture des centres de Bailleul et Troisvaux, le gouvernement va donc ouvrir d’ici le mois de septembre un accueil d’urgence. Les migrants pourront y rester trois-quatre jours, le temps de leur trouver une solution pérenne. Un accueil digne, mais de courte durée, un accueil nécessaire.

Quoi qu’il arrive, ces populations veulent passer en Angleterre. Il fallait donc s’en occuper. Damien Carême :

Damien Carême qui va participer à l’opération Article Treize. Du 4 au 10 septembre, 43 bénévoles et compagnons d’Emmaüs traverseront à la nage ou en canoë les 15km du détroit de Gibraltar, pour l’élu Synthois, ce sera à la nage. C’est un hommage aux migrants qui tentent de traverser la Méditerranée chaque année. 6 000 personnes y ont perdu la vie l’an passé.

X
X