© Illustration

Souvenez-vous de ce terrible drame, en 2014, un homme avait tué son ex-compagne et les parents de cette dernière, en plein cœur de Grande-Synthe. Selon la Voix du Nord, l’Etat est condamné à verser à la famille de la victime 100.000€ de dommages et intérêts. Le Tribunal judiciaire de Paris estime qu’une faute a été commise, ce qui a permis au compagnon d’être en position de commettre les trois assassinats. L’autre des faits s’était suicidé dans sa cellule deux mois plus tard.

X
X