Martial Beyaert dresse le bilan. (© DeltaFM)

Depuis trois ans, la Ville dégage un budget d’1,2 million d’euros chaque année pour aider près de 500 foyers grand-synthois qui vivent sous le seuil de la pauvreté. Le maire dresse un bilan plus que positif de son minimum social garanti. Cette aide financière soutient les ménages dans leurs dépenses quotidiennes : alimentaires, habillement, logement, loisirs. Mais l’élu voudrait ajuster encore plus ce dispositif versé pendant six mois aux ménages.

Martial Beyaert, maire de Grande-Synthe : 

 

On en reparle très bientôt sur Delta FM avec un colloque national sur ce dispositif organisé à Grande-Synthe le 22 mars.

 


X
X