L’Etat tente depuis ce matin un nouveau dispositif pour trouver une solution au problème des migrants à Grande-Synthe. Il y a actuellement, selon la préfecture, environ 250 migrants sur le site du Puythouck, alors que les températures continuent de baisser. Plusieurs bus seront installés autour du site du Puythouck, une partie pour qu’ils soient au chaud la journée, et des autres pour les envoyer en centre d’accueil. Les services de l’immigration vont aussi multiplier les maraudes pour les convaincre de demander de l’asile, de ne pas rester à Grande-Synthe. Un dispositif financé par l’Etat et qui devrait rester sur place jusqu’à la fin de l’hiver.

L’Etat a débuté ce jeudi un nouveau système. Pas de sanitaires à la Linière comme évoqué il y a quelques semaines, mais des bus qui seront installés toute la journée autour du lac du Puythouck. Deux pour que les réfugiés soient un peu au chaud, et deux autres pour les conduire dans des centres d’accueils. Avec comme but de vider le site. Reportage :

X
X