Une école au camp de la Linière à Grande-Synthe

Un centre culturel vient d’ouvrir au camp de réfugiés de Grande-Synthe. Des professeurs anglais et français y donnent des cours depuis quelques semaines, surtout aux enfants. Il y en aurait environ 170 sur le camp selon l’association Utopia. Les bénévoles qui recherchent aussi un coup de main des associations de la région, pour aider les enfants à faire du sport par exemple. Donc, si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’accueil du camp ou de l’association Utopia.

C’est pour faire respecter le droit à l’éducation qu’un centre culturel vient d’ouvrir au camp de réfugiés de Grande-Synthe. Depuis quelques semaines, des professeurs y dispensent des cours, dans ce qui ressemble à une école, dans une tente, avec un plancher en bois. Un établissement très important pour que les quelques 170 enfants du camp ne perdent pas le pied avec l’éducation. Reportage :

Selon nos informations, un partenariat devrait voir le jour avec les écoles de Grande-Synthe, pour que des enfants du camp intègrent les classes grand-synthoises.

X
X