Le Rassemblement National va porter plainte contre Damien Carême. Les représentants du parti de Marine le Pen sur le Dunkerquois estiment que le maire de Grande-Synthe est responsable de l’implantation des exilés sur sa commune. Après l’avoir accusé de détournement de fonds publics ou de mise en danger de la vie d’autrui, plaintes classées sans suite par le procureur, ils l’attaquent cette fois-ci sur sa gestion de la réserve naturelle du Puythouck et parlent de “crime écologique”. Une plainte dont le maire de Grande-Synthe n’avait pas eu connaissance.

Philippe Eymery et Adrien Nave tiennent Damien Carême pour responsable de l’implantation des migrants sur sa commune, ils parlent cette fois-ci de “crime écologique”. Cela concerne la réserve naturelle du Puythouck, où des réfugiés ont créé des camps de fortune. Philippe Eymery :

La première plainte des élus d’extrême droite n’avait pas été jugée recevable par le procureur de la République. Damien Carême est-il inquiet de cette nouvelle attaque ? Sa réponse à l’issue du conseil municipal d’hier soir :

Des opérations d’évacuation du camp de fortune du Puythouck ont débuté hier. Elles devraient se poursuivre. D’après Damien Carême, il n’y aura plus d’exilés au Puythouck d’ici la fin de la semaine.

X
X