Le camp humanitaire dans la zone de la linière, le long de l’A16 (© G. Lefebvre - Delta FM)

A Grande-Synthe, le déménagement du camp du Barosch aura lieu les 7, 8 et 9 mars prochains. Les migrants qui seront là pourront alors se rendre dans le camp humanitaire, dans la zone de la linière. Au terme des 3 jours, ceux qui n’accepteront pas le déplacement seront évacués par la force.

Le camp humanitaire est presque fini, des cabanes en bois sont installées. Et ce camp sera limité à 1 500 places, le maire de Grande-Synthe s’y engage quelque soit la situation actuellement sur le littoral, entre ce qui se passe à Calais et les contrôles à la frontière.

Le maire de Grande-Synthe, Damien Carême, est très vigilant quant aux conséquences de cette situation pour le Dunkerquois, d’autant que le nombre de migrants dans le camp du Barosch a baissé ces dernières semaines. Ils seraient environ 1 200 en ce moment, contre 2 500 au début de l’année :

 

Grande-Synthe et Médecins Sans Frontières ont crée un camp humanitaire dans la zone de la linière, le long de l’A16. Y seront accueillis les migrants présents au Barosch et le déménagement débutera le 7 mars prochain. Quelque soit l’évolution de la situation sur le littoral, Damien Carême s’en tient à son projet initial, le camp ne dépassera pas les 1 500 places :

X
X