Les résultats de la grande enquête sur les perturbateurs endocriniens réalisée depuis des mois à Grande-Synthe viennent d’être dévoilés. Et bonne nouvelle, enfin plus ou moins, les taux restent élevés, mais pas plus qu’ailleurs en France. Recommandation de ceux qui ont analysé les quelques 30 000 données, il faut continuer à changer nos habitudes, moins de produits cosmétiques, plus de bio dans les assiettes. Résultats à retrouver sur le site ville-grande-synthe.fr.

La mairie de Grande-Synthe a réalisé ces derniers mois une grande enquête sur les perturbateurs endocriniens, ces produits du quotidien qui polluent l’environnement. Plus de 30 000 données collectés. Les résultats viennent d’être dévoilés :

X
X