A Grande-Synthe, les parents d’élèves de l’école Curie sont prêts à se mobiliser tous les jours, tout du moins jusqu’à la fin de la semaine. Ils dénoncent la suppression d’un poste d’enseignant et la fermeture d’une classe à la rentrée prochaine. L’enseignant est en effet muté dans une autre école grand-synthoise afin d’assurer la politique de dédoublement des classes de CP. L’école Curie ne pourra plus bénéficier en septembre du dispositif « plus de maîtres que de classes » qui permettait d’aider les enfants en difficultés.

Beaucoup de parents sont déjà partis en vacances, alors ce matin ils n’étaient qu’une dizaine à entrer dans l’établissement, bien décider à y revenir tous les jours si besoin. Corine Sarrazin, présidente des parents d’élèves :

L’école Curie bénéficiait jusqu’alors du dispositif « plus de maitres que de classes ». En supprimant un poste à la rentrée, ce dispositif est caduc. Alors qu’il a toujours sa raison d’être. Sabrina Khellaf, adjointe au maire au projet éducatif :

X
X