Grande-Synthe et le Dunkerquois ont été les grands oubliés de la visite du Président mardi dernier.

Emmanuel Macron est venu à Calais mardi pour trouver une solution à la crise migratoire… à Calais. Les soucis autour de Grande-Synthe n’ont pas été évoqués. Au grand dam des associations, qui rappellent qu’il y a encore de nombreux réfugiés dans le Dunkerquois, notamment à l’espace du Moulin et au Puythouck, plusieurs centaines, environ 200 selon les associations.

Les associations ne s’attendaient pas à grand-chose de la part d’Emmanuel Macron. Ecoutez Guillaume, de l’association Salam :

Les associations qui ont besoin de vêtements chauds, de chaussures, de manteaux. Vous pouvez les déposer au local, situé à côté d’Auchan.

X
X