Tous les employés de Chauffage Service, 72, ont cessé le travail et sont postés devant l’entreprise, autour d’un feu de camp, pour dénoncer leurs conditions de travail et le climat social. Alors que la direction dit dans la presse ne pas connaitre les revendications des grévistes, ces derniers regrettent le refus de leur patron pour lui exposer le malaise social, un dialogue inexistant. Ce matin l’inspection du travail s’est d’ailleurs rendue sur place. La grève est partie pour durer si les salariés de « chauffage service » n’obtiennent pas satisfaction. Ils ont reçu ce matin le soutien de la CGT pour les épauler dans la conduite du mouvement social.

Les salariés sont à bout de souffle, physiquement et moralement.

X
X