Damien Carême veut créer des centres de transit pour les migrants sur le littoral. Pour le maire de Grande-Synthe, 250 réfugiés vivent à l’état sauvage, se lavant dans le lac du Puythouck. Une situation qui ne peut plus durer, l’été approchant, dans cette zone touristique. Le maire souligne que des arrivées massives de réfugiés sont à attendre pour l’été et qu’il faut agir rapidement. Il dit être décidé à créer lui-même un centre de transit, avec des ONG et des associations pour parer au plus pressé. Mais la réponse doit venir de l’Etat. Près de 700 personnes sont actuellement réparties sur le littoral.

X
X