Le maire de Grande-Synthe a voulu interpeller Emmanuel Macron sur la situation migratoire sur la commune. Il y fait état des mise à l’abri ponctuelles des réfugiés, notamment ces dernières semaines, et déplore l’inertie de l’Etat sur un accueil plus adapté et durable, alors que des propositions locales existent. Damien Carême incite le président à agir avant qu’il ne soit trop tard et que le pire n’arrive. Il conclut en invitant le président à ne pas abandonner les grand-synthois, et à venir sur place.

X
X