Le ministre de l’intérieur est venu hier soir à Grande-Synthe après une opération de démantèlement d’un camp de migrant. 1 312 personnes ont été mises à l’abri, dont 373 familles et 16 mineurs isolés. Christophe Castaner a adressé un message de fermeté en affirmant le maintien des forces de l’ordre pour qu’aucun camp ne se reconstitue. La lutte contre les passeurs reste aussi une priorité du gouvernement. Un discours déjà prononcé par ses prédécesseurs. Sur la Côte d’Opale ces derniers mois, le nombre de migrants est plus important dans le Dunkerquois que dans le Calaisis.

Le nouveau ministre de l’intérieur a affiché sa politique de fermeté qui ne change pas vraiment de celle de ces prédécesseurs. Reportage :

X
X