Le ministre de l’intérieur s’est exprimé sur les derniers débordements constatés au camp de migrants de Grande-Synthe. Bruno Le Roux juge devant le Sénat ces agissements inacceptables, et poursuit en disant « vouloir démanteler le plus rapidement possible le camp ». Interrogé par Delta FM, Damien Carême assure que le ministre parle non pas de démantèlement, mais de rétrécissement, qu’il veut un camp à 700 personnes, ce que le maire de Grande-Synthe réclame depuis des mois. Les deux hommes doivent se voir ce jeudi matin. La ministre du logement est, elle, attendue vendredi à Grande-Synthe.

X
X