A Grande-Synthe, une “forêt qui se mange” est en train de pousser sur la plaine du Kruysbellaert. L’association qui porte le même nom va planter et semer sur ce terrain de 5 000m2 mis à disposition par la ville des végétaux comestibles. Vous y trouverez des fruits, des légumes, des plantes médicinales… Le contenu de la forêt sera dans un premier temps accessible aux adhérents de l’association. Des jardinières et des framboisiers seront tout de même en libre service à l’extérieur du terrain, juste à l’entrée. Et dans dix ans, ce sont tous les habitants qui pourront se servir librement. Pour adhérer à “La forêt qui se mange”, il vous suffit d’aller sur place chaque samedi. L’adhésion est à 6 €.

La municipalité a mis à disposition ce terrain de 5000 m2, pour qu’il devienne à terme, dans 10 ans, une forêt comestible accessible à tous les habitants. Des habitants qui ne peuvent pas toujours s’offrir de bons produits, c’est ce constat qui a poussé Carole Coulon, la présidente de “La forêt qui se mange” a lancé le projet :

Le projet en est à ses débuts, il faut encore tout planter… Avec l’arrivée du printemps, l’association va d’ailleurs pouvoir commencer les semis et les plantations dans la forêt. On vous rappelle que tout sera comestible, voici un petit aperçu de ce que vous pourrez y trouver :

X
X