Philippe Eymery, Président au Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais pour le groupe FN-RBM

Après deux années de mandats, c’est l’heure du bilan pour les élus FN. Les dernières élections régionales l’ont démontré, le Front National ne cesse de progresser à chaque scrutin sur notre territoire. « Le résultat d’un travail de terrain » pour Philippe Eymery, vice-président du groupe à la région et conseiller municipal à Dunkerque. S’il estime avoir été entendu sur les questions de sécurité, le parti de Marine Le Pen estime que ses membres sont encore traités comme des « sous-élus » dans certaines communes comme à Fort-Mardyck. Pointés du doigt pour leur amateurisme, certains élus déclarent être avant tout être « forces de propositions ».

Les élus FN dénoncent l’immobilisme des majorités en place dans le Dunkerquois, mais également le traitement qui leur est réservé notamment à Fort Mardyck et à Dunkerque où ils sont traités comme « des élus de seconde zone ». Philippe Eymery, vice-président de la région et conseilleur municipal à Dunkerque, veut continuer son travail de terrain, tout en étant force de propositions :

X
X