© Delta FM

Triste fin pour cinq des huit salons de coiffure Nadia Duflou… Ils ferment leurs portes après une décision judiciaire de liquidation. Selon nos confrères de la Voix du Nord, les salons de Malo, Grande Synthe, Gravelines, Bergues et Loon-Plage, réunis en SARL, accusaient un important déficit depuis 2020, qu’il n’était pas possible de combler.

Depuis le suicide de Nadia Duflou en 2013, la chaîne était gérée par son mari. 14 salariées devraient être licenciées, à moins qu’un repreneur ne se fasse connaître.

Les autres salons qui portent son nom, Bourbourg, Malo Terminus, et Petite-Synthe, vont continuer leur activité.

 

 


X
X