Les anciens collègues de Fabrice, aux côtés de ses parents, devant le Tribunal Judiciaire de Dunkerque. (© DeltaFM )

Le 17 novembre 2011, Fabrice Hrycak, éducateur à l’AAE mettait fin à ses jours sous le pont de Rosendaël, à Dunkerque. Un acte désespéré pour cet éducateur menacé de licenciement, puis muté pour faute grave, alors qu’il s’était défendu face à l’agression d’un des jeunes qu’il encadrait. La mort de Fabrice avait permis de faire éclater au grand jour les dérives de l’association et de ses dirigeants de l’époque, qui profitaient d’avantages colossaux. Plusieurs plaintes pour détournements de fonds ou homicide involontaire ont alors été déposées. Ce mercredi, comme tous les ans, les proches de Fabrice se sont rassemblés devant le tribunal de Dunkerque.

Ses parents ont été reçus par le Président du Tribunal. Ecoutez la mère de Fabrice :

 

Le Président a confié à la famille qu’un dénouement judiciaire était proche.

X
X