Une seule affaire va occuper le tribunal correctionnel de Dunkerque ce lundi. Il s’agit du procès d’une famille, celle qui tenait l’ancien Intermarché, route de Furnes. La liste des accusations est longue : harcèlement moral, sexuel, détournement de fonds, mais aussi ventes de produits rendus toxiques. Des accusations portées par les anciennes caissières de cette grande enseigne, mais niées en bloc par les prévenus. L’affaire pourrait être mise en délibéré ce soir.

L’affaire concerne l’ancien gérant de l’Intermarché, route de Furnes, ainsi que de ses parents, son frère et sa sœur. Et les charges qui pèsent au-dessus de leurs têtes sont nombreuses :

X
X