A Dunkerque, on veut que les camions lèvent le pied ! Réunis en sous-préfecture de Dunkerque cette semaine, les élus locaux ont réclamé l’abaissement de la vitesse des poids-lourds de 80 à 70 km/h. L’objectif : rétablir un équilibre entre voitures et camions qui sont très nombreux sur cet axe. Les élus, emmenés par le maire de Dunkerque, ont également demandé l’arrivée de murs anti-bruits financés par l’Etat, à Coudekerque-Branche et à Petite-Synthe. Le dossier est dans les mains du Sous-Préfet qui doit faire remonter ces requêtes à Paris.

Les élus locaux, emmenés par le maire de Dunkerque Patrice Vergriete, ont fait part au sous-préfet de leur volonté de voir la vitesse baisser à 70km/h pour les poids lourds. Ce qui rétablirait selon eux l’équilibre sur l’axe entre les nombreux camions et automobilistes. Patrice Vergriete :

Il était également question de l’arrivée de murs anti-bruits, financés par l’Etat. Ils devraient se situer à Coudekerque-Branche mais aussi à Petite-Synthe. Les élus locaux demandent à ce qu’ils soient financés par l’Etat. C’est désormais à la sous-préfecture de faire remonter ces requêtes aux ministères.

X
X