A droite, Nicolas Picard, des ressources humaines pour l’éolien chez EDF Energies Nouvelles lors des assises européennes de la transition énergétique en janvier dernier à Dunkerque (© Delta FM)

Six à sept ans après l’appel d’offres, c’est à peu près le temps qu’il faut compter pour l’installation d’un parc d’éolien en mer. C’est ce que nous confiait un spécialiste en janvier dernier lors des Assises de la transition énergétique. Et pour l’instant, Dunkerque a seulement remporté l’appel à projet… l’appel d’offre va suivre, mais on est encore loin de voir des éoliennes dans la mer du Nord. D’autant qu’il faudra prendre en compte les spécificités du territoire, des fonds marins, et bien sûr il y aura des débats publics.

La ministre de l’Ecologie a fait le choix de la mer du Nord pour implanter un champ d’éoliennes offshore, mais ça va demander du temps. Nicolas Picard s’occupe des ressources humaines pour l’éolien chez EDF Energies Nouvelles :

Le parc éolien va donc mettre plusieurs années avant de voir le jour. Chaque parc est unique selon le territoire et les fonds marins. En tout cas, une chose est sûre : ça va créer de l’emploi direct et indirect :

X
X