Un Dunkerquois d’une quarantaine d’année est accusé d’avoir abusé d’une jeune fille de 13 ans en janvier 2015 à Saint Pol sur Mer. Il l’aurait attirée dans sa voiture et aurait eu une relation sexuelle avec elle. Des faits dénoncés par l’adolescente. Il a été confondu par son ADN. Aujourd’hui, il reconnait ce qui lui est reproché, mais se défend de l’avoir forcée. Pendant deux jours, le tribunal devra examiner l’affaire. Il risque jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle.

X
X