Aurore, 40 ans, a perdu la vie l'an passé rue Victor Hugo. (© DeltaFM)

Il y a un an quasiment jour pour jour, Aurore, une dunkerquoise, perdait la vie sur un passage piéton de la rue Victor Hugo, à Dunkerque. Le Tribunal Judiciaire se penche ce lundi sur ce dossier d’homicide involontaire. 

C’est un soir de novembre 2020 que le drame s’est noué. Un jeune homme de 20 ans, accompagné d’un ami, circule au volant de sa voiture, et percute Aurore rue Victor Hugo, entre l’ex-Cuir Center et le pont qui mène à Coudekerque-Branche, en basse-ville. Le choc est ultra-violent et la jeune femme, qui promenait son chien, est projetée à plusieurs mètres. Arrivés sur place quelques minutes plus tard, les pompiers ne peuvent que constater son décès.

Inconnu de la police, le jeune homme n’avait pas consommé d’alcool, ni de drogue

Immédiatement, un appel à témoins est lancé et une enquête démarre. Elle montrera que le conducteur n’avait consommé ni d’alcool, ni stupéfiants, et qu’il est par ailleurs totalement inconnu de la police et de la justice… En revanche, la question de la vitesse devrait être abordée devant les juges ce lundi. Il est poursuivi pour homicide involontaire. En garde à vue, le jeune homme avait affirmé ne pas avoir vu Aurore traverser, alors que s’est-il passé sur cet axe réputé dangereux où la visibilité est parfois difficile la nuit ? La famille attend des réponses.

X
X