Il était accusé de maltraitance sur sa belle-fille de 4 ans. Le fonctionnaire dunkerquois et sa compagne comparaissaient mercredi. La mère de l’enfant est poursuivie pour non-dénonciation de mauvais traitement. C’est la grand-mère maternelle qui a porté plainte. Le beau-père et la mère nient les faits. Le policer, qui a été suspendu par sa hiérarchie, a vu le procureur requérir 18 mois de prison avec sursis à son encontre. Le délibéré sera rendu le 17 mars prochain.

X
X