Un balisage et un marquage plus important, un bac à mousse condamné, l’équipe de Sports Zone a fortement modifié sa zone de trampoline, un espace qui vient de rouvrir. Il est peut-être un peu moins “fun” dixit son responsable, mais il est plus sûr. Des modifications qui font suite au décès d’un jeune après un saut dans cette zone, en février dernier. Concernant ce drame, l’enquête continue.

L’équipe de Sports Zone a évidemment été bouleversée par ce drame qui s’est produit en février dernier. Economiquement parlant aussi, la période a été dure, le trampoline représente 60% de son chiffre d’affaire. Mais la motivation est toujours là. Son responsable, Fabrice Breuillac :

X
X