Un homme condamné après des tirs au mortier d’artifice le soir du Réveillon

Les réveillons du Nouvel An se suivent, et se ressemblent… Un dunkerquois vient d’être condamné pour des tirs au mortier d’artifice sur la police. Les faits se sont produits avenue de Petite Synthe vers minuit vendredi. Alors qu’ils contrôlaient des passants, les policiers ont évité un projectile. Alors qu’ils se rapprochent de l’individu qui l’a lancé, d’autres mortiers sont jetés en direction des visages des policiers. Le prévenu a pris la fuite mais il a finalement été interpellé, en état d’ivresse. Il écope de 9 mois de prison ferme. Un précédent sursis de 3 mois est révoqué.

 

X
X