Trois mois de prison avec sursis pour un quadragénaire de Petite Synthe. Il vient d’être jugé au tribunal de Dunkerque. L’homme avait mis une console de jeux en vente sur internet. Une femme a payé 240€, et n’a jamais reçu l’équipement. Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Le vendeur a fait chanter l’acheteuse… lui demandant des photos dénudées en échange du remboursement. L’homme, déjà connu de la justice pour une précédente escroquerie, a donc été condamné.


X
X