Le tribunal de Dunkerque ne chôme pas ! Lors de l’audience solennelle de ce début d’année, procureur et président du tribunal ont dressé le bilan d’une année bien remplie, notamment au niveau pénal, où crimes, délits, contraventions ont été en augmentation. En 2016, les affaires jugées en correctionnel ont augmenté de 3%. Et l’année qui s’ouvre aura son lot de dossiers… Il sera notamment question de la suppression des tribunaux de police de Dunkerque et Hazebrouck au 1er juillet. Les affaires seront redirigées directement sur le tribunal, le tout dans un contexte déjà tendu en ce qui concerne les moyens humains, le greffe étant particulier touché par le manque de personnel.

A partir du 1er juillet prochain, la loi fait évoluer les contentieux. Les explications de Guillaume Salomon, président du tribunal de Dunkerque :

De nouvelles missions qui apportent forcément une charge supplémentaire de travail :

X
X