En janvier 2009, une explosion fait un mort et 5 blessés graves dans un hangar de la raffinerie Total de Mardyck. Après plusieurs années d’enquête, le procès s’ouvre aujourd’hui à Dunkerque. Sur le banc des accusés : le groupe Total, qui nie sa responsabilité et le chauffeur du camion à l’origine de l’explosion, poursuivi pour négligences. “Homicide et blessures involontaires”, “infractions sur l’hygiène et la sécurité” sont les chefs d’accusation qui pèsent au-dessus de la tête de Total, son sous-traitant ORTEC et le chauffeur. Le tribunal devra déterminer les responsabilités de chacun. Verdict attendu demain dans la soirée.

Sur le banc des accusés du tribunal correctionnel : le géant pétrolier Total, un de ses sous-traitants et un ancien employé comparaissent dans l’affaire de l’explosion qui avait coûté la vie à un salarié en 2009. Reportage :

X
X