Patrick Depla, président des P’tits Louis (© Delta FM)

Ce samedi soir, c’est la Nuit de l’Oncle Cô au Kursaal… Le bal qui précède la bande de Dunkerque. Autant dire qu’il y aura beaucoup de monde pour démarrer avec un peu d’avance les 3 Joyeuses. Côté salle, il n’y aura pas beaucoup de changement, l’association Les P’tits Louis a préféré pour cette année mettre l’accent sur la sécurité. Les places partent vite, mais vous pouvez encore en trouver quelques-unes au tarif de 28 euros dans les points de vente habituels : au PMU rue Paul Doumer à Rosendaël, chez Copin’art et Rubiz à Dunkerque, au café Le Jean Bart à Saint Pol ou à Cora à Coudekerque-Branche.

La Nuit de l’Oncle Cô est un bal un peu particulier car il attire autant les vrais Dunkerquois carnavaleux que les touristes venus passés le week-end chez nous pour découvrir notre carnaval. Cette année, les habitués ne seront pas trop dépaysés, la recette de l’Oncle Cô reste la même. Patrick Depla, président des P’tits Louis :

Du côté du bar, ce n’est pas encore « développement durable », mais ça va venir :

X
X