Un expert, le chauffeur du camion mis en cause et les deux sociétés ORTEC et TOTAL également poursuivies dans cette affaire ont témoigné. Le tribunal a tenté d’éclaircir les circonstances exactes du drame qui s’est noué le 29 janvier 2009 à la raffinerie de Mardyck. Ce jour-là, une explosion fait un mort et 5 blessés graves. Pour certains, la responsabilité du chauffeur est engagée avec différentes négligences juste avant le drame. Pour d’autres, TOTAL et ORTEC, qui employait le salarié, ont manqué à leurs obligations de sécurité sur le site pour l’une, et de formations pour l’autre. C’est au tribunal de tranché pour définir les responsabilités. L’audience s’achève ce soir. L’affaire devrait être mise en délibéré.

Le 29 janvier 2009, une explosion dans un hangar de la raffinerie Total faisait un mort et 5 blessés graves, dont le chauffeur d’un camion de pompage, aujourd’hui mis en cause. Toute la journée d’hier, le tribunal de Dunkerque a tenté d’éclaircir les circonstances exactes de l’accident :

X
X