A l’unanimité hier, les élus de la CUD ont voté une motion de soutien pour le maintien du TGI de Dunkerque. Avec la réforme de la carte judiciaire, le tribunal est menacé d’être vidé de sa substance pour, à terme, disparaitre. C’est ce que dénoncent en tout cas les avocats et les professionnels de justice. Cette reforme éloignerait le citoyen de la justice et surtout entrainerait la perte de 200 emplois sur l’agglomération. Patrice Vergriete, Président de la CUD, va demander à rencontrer la Garde des Sceaux.

Le tribunal de Dunkerque risque d’être réduit à un tribunal de proximité pour gérer des affaires mineures. A terme, les avocats craignent de voir le TGI disparaitre et ils en appellent au soutien des élus locaux, obtenu hier soir de façon unanime. Le président de la CUD, Patrice Vergriete :

X
X