© Port de Dunkerque

Des nouvelles de l’emploi face à la crise de la Covid-19. Le port de Dunkerque devrait limiter la casse, assez peu de chômage pour les entreprises portuaires. Ce sont les premières tendances de cette année 2020. Le syndicat des dockers qui a notamment fait fonctionner à plein régime l’accord inter-entreprises, qui permet à un travailleur du port de travailler pour une autre société en cas de baisse d’activité.

Selon les premières tendances, il ne devrait pas y avoir trop de casse sociale pour les entreprises portuaires. Les dockers en tout cas ont tout fait pour éviter le chômage. Franck Gonsse, le secrétaire général du syndicat des dockers CNTPA-CFDT :

Le port va aussi perdre du trafic de charbon du fait de la fin des centrale de ce type en France. Le syndicat vient de négocier avec le Gouvernement un plan charbon, avec des congés de reclassement, entre 24 à 30 mois, pour former ceux qui, du coup, vont perdre leur travail.

X
X