La coopérative maritime de Dunkerque a fait l’acquisition de 3 calibreuses, des machines qui vont aider les pêcheurs à mieux vendre leur poisson (© Delta FM)

Du nouveau pour les pêcheurs dunkerquois ! La coopérative maritime a investi dans 3 calibreuses, des machines qui permettent de trier le poisson selon son poids. Auparavant, les marins le faisaient à la main, en mer, avec parfois des difficultés à classer leurs prises. Ça, c’est terminé, maintenant tout est calibré aux normes européennes. Et pour aider les pêcheurs, le poisson pourra bénéficier d’une vente à distance depuis la criée de Dunkerque, ce qui devrait permettre d’augmenter le nombre d’acheteurs, et du coup augmenter le prix des vente du poisson. Coût de cette modernisation : plus de 400 000 €. Sur le Dunkerquois, on compte 20 bateaux, soit 85 marins.

Fini le tri du poisson en mer sur le bateau, désormais le poisson est débarqué le matin, calibré dans la foulée, puis mis en glace avant la vente le lendemain matin. Auparavant, il pouvait y avoir des approximations… Philippe Nowé, président du comité départemental des pêches :

Cela fait déjà 20 ans que la criée de Dunkerque est informatisée, mais grâce à la vente à distance, les acheteurs pourront acheter leur poisson depuis le sud de la France, ou même de l’étranger… avec un but bien précis :

X
X