Dès ce lundi, l’hôpital de Dunkerque renforce sa capacité d’accueil pour les patients atteints du coronavirus, ou en attente d’un dépistage. Actuellement, 67 patients sont hospitalisés au CHD dans les unités Covid-19, dont 43 sont positifs. 

Alors que la vague de coronavirus est attendue dans les prochains jours sur les Hauts-de-France, le centre hospitalier de Dunkerque adapte le niveau 2 du plan blanc, activé depuis le 13 mars.

Ce lundi, le nombre de lits de réanimation CoVid, réservés aux patients suspects en attente de diagnostic ou positifs en situation grave, passera de 14 à 22.

Le nombre de lits d’hospitalisation conventionnelle sera porté à 80.

Le service de pneumologie au 5ème Sud accueillera à compter du lundi 30 mars en fin de journée, à hauteur de 14 puis de 21 places, les patients suspects en attente de diagnostic ou positifs Covid-19 en situation non grave.

Le service des urgences accueille au sein de la zone à Haute Densité Virale, à hauteur de 18 places, les patients possibles ou suspects en attente d’hospitalisation.

L’unité du 4ème Sud (20 places), du 6ème Ouest (20 places) et du 6ème Sud (19 places) accueillent en hospitalisation conventionnelle, à hauteur de 20 places, les patients suspects en attente de diagnostic ou positifs Covid-19 en situation non grave. 

Enfin, le service de pédiatrie possède 12 places, et le service de néonatalogie 1 place, pour les bébés et enfants possibles porteurs du virus.

En conséquence, les patients de réanimation non-Covid sont accueillis depuis ce samedi 28 mars, à hauteur de 4 places, au sein de l’Unité de Soins Intensifs Cardiologiques (USIC) au 2ème Est. D’autres sont en attente de résultats. « Les patients quittent le dispositif lorsque leurs résultats sont négatifs ou que leur état de santé s’est amélioré, leur permettant de rentrer à domicile, ou d’être admis dans des unités de convalescence CoVid qui se structurent progressivement » indique le CHD dans un communiqué.

Le centre hospitalier de Dunkerque a par ailleurs renforcé ses partenariats avec d’autres établissements de santé de l’agglomération. Ainsi, l’Hôpital Maritime de Zuydcoote accueille les patients COVID-19 convalescents ou en soins palliatifs. La Polyclinique de Grande Synthe et la Clinique de Flandre accueille les patients COVID-19 en aval de leur service des urgences et/ou du service des urgences du CHD ne nécessitant pas une proximité réanimatoire ainsi que des patients COVID-19 convalescents ou en soins palliatifs qui ne peuvent pas être accueillis à l’hôpital Maritime de Zuydcoote. Enfin, l’Établissement Public de Santé Mentale (EPSM) des Flandres prend en charge ses patients COVID-19 ne nécessitant pas une proximité réanimatoire.

« Il convient enfin de souligner la qualité des relations avec les professionnels de santé de ville, en particulier SOS Médecins, les Maisons Médicales de garde et les Communautés Professionnelles de Santé, ainsi que l’appui décisif que constitue l’unité d’accueil CoVid 19 aménagée au sein du Stade des Flandres » conclut le communiqué.

X
X