La structure de Petite-Synthe a vécu un terrible coup d’arrêt après la mort tragique d’un client en février dernier. Le complexe sportif a depuis réussi à redresser un peu la barre mais les créanciers reviennent à la charge et Sportzone n’a pas les reins assez solides pour se maintenir à flot. Dans un long message facebook, le patron en appelle aux clients et aux amis pour continuer à faire vivre la structure, mais souhaite aussi trouver de nouveaux investisseurs. La société est en redressement judiciaire.

X
X