Les avocats dunkerquois adoptent la stratégie de la défense massive. Alors qu’une centaine de dossiers devaient être examinés ce mercredi au tribunal, les robes noires ont décidé de soulever de nombreuses nullités. En clair, ils ont volontairement rallonger la durée d’examen de chaque dossier. Ce qui ralentit considérablement l’activité du tribunal judiciaire dunkerquois. Voilà 8 semaines que les avocats sont en grève pour dénoncer la réforme des retraites. D’autres moyens d’actions sont envisagés dans les semaines à venir.

Ce mercredi, plus de 100 dossiers étaient programmés au cours d’une audience fleuve qui ne pourra pas aller à son terme. Par exemple, l’examen du premier dossier de la journée a pris plus d’une heure. Pourquoi ce changement de stratégie ? Le réponse de Maître Nicolas Haudiquet, président de l’union des jeunes avocats de Dunkerque :

Les avocats dunkerquois ont par ailleurs reçu le soutien du maire de Dunkerque, Patrice Vergriete. Ce dernier a écrit à la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, pour l’alerter sur les dangers de la réforme.

X
X