Le commando de sept hommes aurait eu pour mission de retrouver la drogue que transportait le cargo dérouté au port de Dunkerque. Or cette tonne de cocaïne a été saisie début octobre par les douanes, et l’équipage placé en détention provisoire. Les hommes auraient forcé le nouveau commandant du cargo à fouiller le bateau, menaçant le reste de l’équipage… Selon nos confrères de la Voix du Nord, l’un des marins se serait retrouvé un sac plastique sur la tête, pendant qu’un des preneurs d’otage l’étouffait avec une serviette. Pour faire la lumière sur cette affaire, des magistrats du parquet de Paris, en charge du dossier, sont attendus ce mercredi à Dunkerque.

 

X
X