Guillaume Meunier (en bas à gauche) entouré des magistrats dunkerquois et du procureur Sébastien Piève (en bas à droite)

Les avocats dunkerquois poursuivent leur grève et les magistrats s’inquiètent. Le Président du Tribunal judiciaire, Guillaume Meunier, a rappelé ce matin lors de l’audience solennelle de rentrée de sa juridiction, que la grève des robes noires avait un impact important sur les délais d’examen des dossiers. Dans son discours, le Président a affirmé comprendre la mobilisation et l’inquiétude des avocats, tout en exhortant les différents acteurs du dossier, à trouver une issue au conflit. Les avocats ont décidé de poursuivre le mouvement, contre la réforme des retraites, jusqu’au 4 février, inclus.

Même s’il dit comprendre la mobilisation des avocats, le Président du tribunal, Guillaume Meunier, tire la sonnette l’alarme et exhorte les différents partis à trouver une issue au conflit. Il a d’ailleurs adressé un message en ce sens aux élus locaux, présents lors de la rentrée solennelle, ce matin. Magistrats et personnel du tribunal sont mobilisés pour faire face à la crise :

Les avocats étaient présents, sur les marches du palais, pour interpeller les élus et magistrats sur les dangers de la réforme.

X
X