Le Sporting Dunkerquois perd 75% de son budget annuel avec l’annulation du bal. Chaque année, ce sont 150 000 euros qui rentrent dans les caisses de l’association à l’issue de la grande fête au Kursaal. Cette année, il faudra faire sans cet argent. Plusieurs pistes sont évoquées pour compenser les pertes : organisation d’un autre événement, appel au don, dossiers auprès de l’Etat et des collectivités. Le coup est dur, surtout que le club allait conclure un gros investissement pour moderniser ses installations.

L’annulation est un coup terrible porté à l’association, son conseil d’administration, ses deux salariés et ses 150 licenciés. Le bal aurait fait le plein samedi, avec 8 000 personnes, toutes seront remboursées intégralement, même si on ne connait pas pour l’instant le délai. Le coup est rude pour la structure qui avait décidé d’investir dans de nouvelles infrastructures. Patrick Crockey, le président du Sporting :

X
X