Delta FM vous parlait la semaine dernière de la demande du club de Kite dunkerquois. Les kiters souhaitent une surveillance à l’année des plages, pour permettre aux pratiquants d’évoluer en toute sécurité, pas seulement l’été. Le souci, c’est que cette surveillance était auparavant assurée par des fonds provenant de Dunkerque LNG. Le chantier du terminal méthanier étant terminé, l’argent se fait rare dans les caisses du club de Kite, même si de gros investissements comme l’achat d’un 4X4, ont été réalisés.

Aujourd’hui, le club voudrait que la collectivité, et donc le SIDF, finance cette surveillance. C’est non pour son Président, Frédéric Vanhille. Pour lui, plusieurs solutions doivent être envisagées comme l’augmentation des licences. Il ne ferme pas pour autant la porte aux négociations.

Impossible de payer la surveillance du Kite à l’année pour le président du syndicat des Dunes de Flandres Frédéric Vanhille. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X