Le procès de l’ancienne anesthésiste de la clinique Villette a été renvoyé au mois de mai. Elle doit comparaitre pour blessures involontaires. En 2007, une de ses patientes ne s’est pas réveillée et depuis 8 ans, elle est dans le coma. Hier, le tribunal de Dunkerque, qui est actuellement en travaux, n’avait pas été prévenu de la présence de la victime. Et malgré une recherche de solution, il n’a pas été possible d’accueillir la jeune femme, qui est dans un lit médicalisé, dans de bonnes conditions. Ce sera le cas en mai prochain, le tribunal s’y est engagé car pour son avocat, la victime doit être présente au procès.

Le procès d’une ancienne anesthésiste a été renvoyé au mois de mai, car la justice n’a pu hier accueillir la victime. Cet ancien médecin de la clinique Villette devait comparaitre pour blessures involontaires. Il y a 8 ans, une de ses patientes ne s’est pas réveillée d’une intervention chirurgicale. Amandine est depuis 8 ans dans le coma, mais hier, elle était là, dans un lit médicalisé. Explications :

X
X