Adrien Nave, à gauche, candidat déchu aux dernières municipales de Saint Pol sur Mer

Le Défi Saint Polois digère mal les pizzas Corléone. Adrien Nave, candidat malheureux aux dernières municipales de Saint-Pol-sur-Mer, a écrit à la commission nationale des comptes de campagne. Selon lui, la pizzeria Corleone aurait ouvertement fait campagne pour le maire actuel, Jean-Pierre Clicq, en apposant sur chaque pizza vendue un autocollant de son adversaire entre le 14 et le 28 juin dernier. Une pratique interdite par le code électoral. Hors délais pour un recours devant le tribunal administratif, Adrien Nave espère une invalidation des comptes de campagne du maire. A ce jour, la commission n’a pas donné suite.

La pizzeria Corleone aurait fait campagne ouvertement pour le maire Jean-Pierre Clicq, en apposant sur chaque pizza vendue un autocollant « Restons Saint-Polois, votez JP Clicq ». Un procédé interdit par le code électoral, d’autant que la pizzeria en question est gérée, selon l’élu d’opposition, par le mari d’une élue… de la majorité ! Le défi Saint Polois a donc décidé de réagir :

Cette commission peut donc décider d’imputer le coût de ses pizzas à la campagne de Jean-Pierre Clicq. Le Défi Saint Polois espère de son côté une invalidation du scrutin, ce qui semble à ce jour très peu probable.

Interrogé par nos confères de la presse écrite, le maire de Saint Pol sur Mer reconnait un emballement dans une campagne tendue. Il estime par ailleurs qu’il a été « raisonnable » dans ses frais de campagne, et ne craint donc pas l’imputation de ces éventuelles nouvelles dépenses. Il attend désormais la décision de la commission.

X
X