Le Défi Dunkerquois, le principal groupe d’opposition à la ville de Dunkerque, dénonce une mise à l’écart délibérée de la part de la majorité en place. Philippe Eymery affirme ne plus recevoir les invitations aux manifestations organisées par la ville, alors que d’autres opposants continuent à les recevoir. Il a d’ailleurs publié une lettre ouverte pour dénoncer cette situation. Par ailleurs, le conseil municipal de Dunkerque devra revoter son règlement intérieur par décision du tribunal administratif de Lille. Saisi par le Front National, la justice a relevé des irrégularités dans l’examen des amendements déposés par l’opposition lors des conseils municipaux.

Pendant de longs mois, Philippe Eymery reprochait au maire en place de ne pas respecter son opposition, en refusant d’examiner les amendements déposés par son groupe. Le Défi Dunkerquois a alors saisi la justice pour contraindre la majorité municipale à prendre en compte ses propositions lors des conseils. La majorité s’y est pliée depuis, mais pour Philippe Eymery, la décision de justice qui vient de tomber est tout de même une victoire :

X
X